Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Aller en bas

Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Lun 11 Juil - 6:59

Rémy m'a demandé de lui raconter la soirée funk de jazz à Vienne. Je vais en profiter pour m'étendre plus largement, diffuser la bonne parole, passer un peu de musique, et lever un malentendu.


Pour beaucoup, le mot "funk" ou pire "funky" évoque les années 80, les 2O5 GTI et les fins de mariage. C'est clairement de la musique de kéké, faite au kilomètre, et sortant de bagnoles tunées. A peine mieux que la merde disco. Il est vrai que toute une partie de la production, sortie dans une époque ou même une grosse majorité du rock était merdique, n'a rien fait pour détromper cette impression. Mais le plus étonnant est que ce soit cette période et ce style qui aient été retenus, alors que le spectre et musical et chronologique est bien plus large que ça. D'ailleurs, pas mal de gens nous ont demandé pourquoi une soirée comme ça à Jazz à Vienne. La pertinence de la programmation et la continuité avec le jazz était bien moins évidente pour eux que, disons, la nuit du blues. Et pourtant ! C'est l'occasion de préciser certaines choses

Voilà, c'était le teaser. Je reviendrais quand j'aurais le temps.



avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  rémy le Lun 11 Juil - 8:28

merci Mister "Groovy Mind" Damien.

Ne tenant plus, pour avoir des DVD de Boosty, a-t-il fait un tour dans le théâtre en scandant le besoin d'être aimé par le public ?
avatar
rémy
Admin

Messages : 1150
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Lun 11 Juil - 8:39

Oui, plus que ça même !
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Lun 11 Juil - 9:12

Pour situer l'enjeu de la soirée: si l'on devait lister les groupes ou albums les plus important du genre, Larry Graham et Bootsy Collins, tous deux bassistes, seraient sur bon nombre d'entre eux. Mais qu'en serait-il quarante ans après les faits ? La tournée des légendes de Radio Nostalgie ? Après tout, un Al green, même en pilote automatique, avait fait bien mieux que des petits jeunes en surchauffe.

avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Lun 11 Juil - 10:29

Si on en croit wikipédia (ce qui est toujours un peu dangereux):

"Issu principalement de la soul et du jazz, le funk se caractérise par la prédominance de la section rythmique (guitare, basse, batterie) qui joue des motifs syncopés, la présence fréquente de cuivres ou de saxophones sur des ponctuations rythmiques (riffs) ou bien des solos, et de manière générale, par la grande place accordée aux instruments. Avec son concept développé à la fin des années 1960, « The One » (c'est-à-dire l'appui rythmique sur le premier temps), James Brown, au carrefour du gospel, du rhythm and blues, de la soul, du blues et du rock, synthétisant toute la musique noire américaine du xxe siècle, peut être considéré comme l'un des inventeurs du funk, notamment avec des titres comme Say It loud, I am black and I am proud, I can't stand myself, Licking stick, Give it up or turnit a loose, There was a time, Super Bad, I Got the Feelin' , Funky Drummer, Talking Loud and Saying Nothing, Soul Power, Mother Popcorn et Sex Machine. Mais les origines du funk remontent vraisemblablement à La Nouvelle Orléans où cette musique était interprétée par les Brass Band bien avant que James Brown ne popularise son style. A l'instar des joueurs de Hard bop, les musiciens funk construisent une oeuvre collective autour de la section guitare/basse/ batterie qui jouent le "groove", une figure rythmique extensible et modulable à volonté qui permet aux vocalistes et instrumentistes d'intervenir à volonté."


Le coffret Star Time montre bien les traces de cette évolution, et l'importance des riffs et de cuivres.



en particulier ce fameux "say it loud...."



https://www.youtube.com/watch?v=2VRSAVDlpDI

ou le moins connu Superbad



https://www.youtube.com/watch?v=Jk8D7L7EPcg&feature=related


Dernière édition par Damien le Lun 11 Juil - 10:46, édité 1 fois
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Lun 11 Juil - 10:45

Bref il y a un tournant dans la carrière de James Brown qu'est Sex machine. Pas le "single", l'album.


Bien que sensible dès la fin des années 60, l'évolution vers le funk s'y fait de plus en plus marquée.


Dernière édition par Damien le Lun 11 Juil - 11:43, édité 1 fois
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  rémy le Lun 11 Juil - 10:50

concernant le funk et son lien avec le jazz, deux numéros de l'excellent magazine MUZIQ qui donnait à entendre tous les illustres inconnus du funk. Le tout avec un choix d'une centaine d'albums monumentaux, comme par exemple King Curtis, Tom Scott, Herbie Mann, etc...
avatar
rémy
Admin

Messages : 1150
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Lun 11 Juil - 11:36

Tu m'intéresse là.
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  rémy le Lun 11 Juil - 18:05

pour le plaisir, quelques idées d'écoute.

de l'album Brecker BROTHER, "some Skunk funk "





Pour rester chez les Brecker et leur album éponyme, une véritable épure d'un funk accessible & joyeux, "don't stop the music"



Un funkyman blanc, Average White Band & leur album "Person to person"



Psychédilque & funky, un artiste singulier stanley clarke, "I wanna play for you"



King Curtis, "Live at Fillmore West"



Defunkt, "defunkt" + "thermonuclear sweat"



Mike Clarck & Paul Jackson, "The funk stops here"



Toute une époque, Herbie Mann, "Push push"



Tom Scott & the LA express




Voili, voilou, pour tenté d'intéresser The Preacher
avatar
rémy
Admin

Messages : 1150
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Mar 12 Juil - 12:23

J'ai pas eu le temps d'écouter, mais je le ferais dès que possible. Tu as oublié The Meters.



Pour en revenir au concert:

Brooklin funk essentials: un groupe de funk avec une basse à la Mac Cartney, forcément ça interpelle. On sent que ce ne sera pas forcément des puristes. De fait, leur musique est un mélange de funk et d'influences caraïbe (ska, mambo, etc.) très dansant Le mélange prend bien: une musique métissée très réussie. Un chanteur façon "dancehall" et une façon "soul". Un bon groove. Ils concluent comme d'autres sur un constat: New York a changé, est plus sécure, mais a perdu de se superbe. "NYC, You used to dance."



ICI

Larry Graham and Graham Central Station

Grand fan de Sly and the familly Stone, de Prince, et même de Betty Davis, je ne pouvais qu'être impatient de rencontrer l'architecte à la célèbre basse blanche, l'inventeur de la technique du slapping. Je me suis moins intéressé au travail avec ce groupe. Ils arrivent façon fanfare, montent sur scène. Costumes, chapeau avec plume, la grande classe. Petite déception passagère, les cuivres sont remplacés par un synthé. Ils ouvrent sur "We've been waiting / for so long / to play for you." un grand show très cohérent avec final sur des morceaux de Sly. "I want to take you higher". Slap, pédales d'effets, etc. Un super moment. Ce mec est un génie.



Je pense qu'ArteLiveweb devrait le diffuser. Ah oui: ICI

Bootsy

Effectivement, il a fini par un bain de foule, en T Shirt Legacy (avec des portraits de grands du funk), précédé d'un "La sécurité m'a dit que pour des raisons de sécurité, ce serait très dangereux pour moi, mais je vous fais confiance" pendant une chanson qui disait "We need to touch". Et effectivement, il nous a fait ça façon pasteur évangéliste. Grand final. Le show a été assez décousu, plus que celui de Graham, mais avec des grands moments d'intensité. Il a fait pas mal d'allers-retours en coulisse permettant à son groupe -- dont de super guitaristes ! -- de s'exprimer, et à lui de changer de costumes (paillettes rouges, paillettes bleu) et de chapeaux. Il a fait I'd rather be with you, une reprise du Purple Haze d'Hendrix très hendrixienne, l'inévitable One Nation under a groove (un peu raté) et il y a eu de grands moments de P. funk et de psychédélisme. En plus, c'est un super chanteur, dans des registres graves et profonds. Et un sacré bassiste. On a fini à plus de deux heures du matin, assez rincés. Conclusion d'Aldine: "ça fait du bien de voir des mecs qui croient encore en tout ça !" Je ne pouvais qu'être d'accord.

Une très belle -- et longue -- soirée.

Tu la trouveras ICI


Dernière édition par Damien le Mar 12 Juil - 17:06, édité 1 fois
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  rémy le Mar 12 Juil - 13:18

ah oui. Cela fait sacrément envie. Merci pour ce CR Wink
avatar
rémy
Admin

Messages : 1150
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  rémy le Mar 12 Juil - 13:30

punaise, quel bon live !
avatar
rémy
Admin

Messages : 1150
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Damien le Mar 12 Juil - 13:31

Oui.
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du plaisir de participer à la nuit du funk à l'attention de Rémy et de quelques autres...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum