Rencontre du 07 janvier 2010 à Vienne

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Rencontre du 07 janvier 2010 à Vienne

Message  Damien le Mar 12 Jan - 12:53

Voilà. Laughing

Cette photo me fait me souvenir que tu avais beaucoup cumulé les armées. Ce qui est l'occasion d'un petit point de réflexion:

Pour paraphraser je ne sais plus qui, dans ce jeu, la guerre est juste la continuation de l'économie par d'autres moyens. Comme on n'est pas propriétaire d'une nation ni d'une seule d'ailleurs, il faut considérer que tant qu'on peut profiter d'un pays en prenant des parts et des bénefs dessus ou en en prenant le contrôle, il n'est pas (trop) nécessaire de l'attaquer. Par exemple, sur la photo de l'exemple, tu avais envahit l'Allemagne et tu as gêné son expansion, alors que c'était à un moment où les actions étaient encore dispo et où cette expansion ne te gênait pas directement puisqu'elle se faisait au nord. Ce faisant, tu as favorisé l'Angleterre où tu n'avais pas de participation et où je me suis empressé d'investir. En somme, même si ton mouvement militaire m'a contrarié et m'a obligé à laisser tomber l'Allemagne, je pense qu'il t'a plus déservi que moi.

En outre, la Russie et l'Italie sont des adversaires beaucoup plus directs pour l'AH car en concurrence pour les mers / territoires. Tes armées auraient été beaucoup mieux employées à tenir les mers et les territoires / envahir les usines te menaçant (ex. l'usine de bateau Italienne). Et ton argent dans une prise de participation en Allemagne (puisque tu étais confortablement assis en AH) Par contre, si tu t'apperçois que l'Allemagne prend trop d'importance et que tu n'as pas investi dedans et que si elle avance trop tu perd, il peut être nécessaire de l'affaiblir. Mais, plutôt que de dépenser l'énergie de l'AH dans ce but, tu peux toujours le faire en utilisant un pays dont il est facile de prendre le controle (dans notre partie, la russie était toute indiquée.)

D'autre part, il ne faut pas oublier que les armées ont un coût pour le pays. Même si ce n'est pas notre argent, cela peut-être déterminant si l'on veut prendre ses dividendes / importer des armées / construire une usine. C'est rageant de se retrouver coincé pour 1 ou 2 millions. Une armée en standby, outre que c'est menaçant et que cela attire inutilement l'attention, c'est autant d'argent foutu en l'air.

Après notre partie d'Antike, je comprend mieux la partie d'Imperial. En effet, les armées dans Antike sont beaucoup plus préventives et prévisionnelles: on les stocke en attendant, les territoires sont peu mouvants.
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 41
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du 07 janvier 2010 à Vienne

Message  Jean-Baptiste le Mar 12 Jan - 13:22

C'est certain, trop habitué aux parties de Risk, j'ai joué en guerrier, alors qu'Imperial est beaucoup plus subtil et demande de savoir changer ses intérêts rapidement, sans s'attacher sentimentalement à son pays d'origine.

Je jouerai effectivement très différemment une seconde partie, même si je trouve très difficile de faire des bons choix au vu de la diversité des paramètres à prendre en compte avant d'acheter une action (finances perso, finances des pays, géographie des pays, stratégies supposées des adversaires, proximité ou non des cases taxation et investor, avancée des pays sur l'échelle des points de victoire, cartes actions déjà achetées, troupes et usines...). Le plus dur est de parvenir à "sentir" quels pays vont être à l'honneur les tours suivants pour optimiser le moment (assez rare) où l'on peut acheter des actions.

Je trouve le jeu très original, et donc perturbant, d'où ma stratégie de merde, on peut le dire.
avatar
Jean-Baptiste
Admin

Messages : 1302
Date d'inscription : 30/04/2009
Age : 40
Localisation : Gerland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du 07 janvier 2010 à Vienne

Message  rémy le Mar 12 Jan - 14:23

Je ne connais pas ce jeu mais mazette, il fait discuter !
cela me donne envie de taper une petite partie autour de ce grand jeu.


Dernière édition par Rémy le Mar 12 Jan - 15:22, édité 1 fois
avatar
rémy
Admin

Messages : 1150
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du 07 janvier 2010 à Vienne

Message  Damien le Mar 12 Jan - 14:39

Tu as raison, c'est difficile de sentir le pays qui va gagner. Mais la logique qui préside à l'investissement n'est pas forcément de parier sur le vainqueur, mais plutôt de se placer de telle manière à être en position de gagner quelle que soit l'évolution de la situation et, au mieux, d'avoir un controle sur l'évolution de la situation en favorisant, directement ou indirectement, les ascencions et les chutes. C'est pourquoi la diversification est importante. Mais pas seulement.

L'investissement procède d'une logique à court terme et très court terme qui est soit tactique (prendre le controle d'un pays pour en gêner un autre ou faire tampon et, en ce sens, les pays peu attrayants sont souvent très intéressants car on peut en prendre le controle pour pas cher) soit financière (prendre le controle d'une nation bien grasse avant la taxation ou investir juste avant la case Investor pour rentabiliser son investissement) et une logique long terme (la rentabilité en PV de l'obligation, une prise de participation de manière à prendre ultérieurement le controle d'un pays ou a laisser l'autre faire le boulot, etc.)

Par exemple, acheter le 12 millions anglais en début de partie génèrera plusieurs fois des intérêts qui amortiront ton investissement, voire te procureront un bénéfice et de l'argent frais. Au final, tu as remboursé ton investissement, tout en te plaçant à long terme. A court terme, c'est un levier, car l'argent est vraiment vital pour avoir un minimum de controle. A long terme, c'est un pari sur la victoire mais, alors, peu t'importe que ce pays arrive sur 25. Si tu arrives à l'amener vers le x2 ou le x3 c'estd éjà très intéressant. La différence avec ce qu'apporte l'obligation de20 millions, qui elle est couteuse/peu rentable n'étant pas énorme à ce stade puisque on multiplie les taux d'intérêt. Cela doit donner quelque chose comme: obligation 12: 4*3= 12 et obligation 20: 7*3=21 soit 9 points de différence au final pour un cout largement supérieur et surtout autant d'argent qui n'a pas été investi ailleurs.

D'autre part, ce qu'on peut controler, c'est les pays sur lesquels on a potentiellement des possibilités d'agir militairement, entre autre les pays frontaliers. Par exemple, quand la France et l'Angleterre gérés par Sylvia ont commencé à se dévelloper, avec une Allemagne à terre, et une AH (où j'avais des parts) lointaine, j'ai tout de suite cherché à me placer en Angleterre. Je ne savais pas à ce moment là si elle allait gagner, mais il me semblait important de miser là dessus et de ne pas me faire distancer. Si je ne le faisais pas et qu'elle devenait réellement attractive, il y avait encore trois acheteurs sur le coup. Partant de là, toujours selon l'exemple de la photo, il serait très dangereux, en ayant l'AH, de négliger complètement les investissement en Angleterre, car il est difficile d'avoir un contrôle dessus.

Ce qu'il est important d'avoir en tête est que le tour d'investissement est long à revenir et que dans une partie "normale" on n'en aura pas tant que ça. Les choix doivent être judicieux.

Quand on investit, je pense qu'il faut prendre en compte:

1) Les actions se décomposent ainsi: petites (4,6) avec un taux de rentabilité important (50%), d'autres intermédiaires (9,12,16) qui sont un bon mixte de rentabilité/controle et deux grosses (20/25) qui, si elles assurent le contôle du pays, sont peu rentables. Plus une action te permet de prendre le controle et moins elle est rentable à court terme. La 20 millions que tu as acheté tard t'as ainsi peu rapporté à court terme et à long terme, alors que la 6 millions que j'avais acheté au départ m'a permis de faire du bénéfice.

2) A quoi me sert cet achat ? Prendre le contrôle d'un pays ? Oui, mais est-ce que je vais pouvoir aller jusqu'à la taxation ? Est-ce que je prend le controle d'un pays qui me gêne ? Est-ce que c'est pour me placer dans un pays prometteur (plusieurs usines, une assise de taxation pas trop en danger) à long terme ?

3) Au contraire, est-ce que je renforce ma position dans un pays que je possède déjà de manière à m'assurer la taxation (en prenant par exemple, la 16 millions en plus de la 6 millions que l'on possède déjà) ? Est-ce qu'il m'est utile de garder le controle de ce pays ? Un autre point à ne pas négliger quand on investit chez soi est que si on veut faire avancer un pays et se faire du bénéfice avec, il faut de l'argent frais et il faut que les gens te laissent un peu faire voire qu'ils t'aident.Par exemple, si tu investis de telle manière en début de partie à ce que tu sois le seul gérant de l'AH -- ce qui s'est passé pour toi quand tu as changé ton action pour le 20 millions) non seulement les autres ne vont pas acheter d'obligations (qui, indirectement servent tes intérêts financiers et stratégiques) mais en plus vont chercher à te freiner. Il faut parfois accepter de laisser filer un pays, ou prendre le risque de ne pas être trop majoritaire, mais d'avoir une position confortable, quitte à enfoncer le clou au fernier tour en achetant le 20 millions.

4) Quelle sera la situation des ations dans trois tours d'investor ? Si un pays se dégage clairement, j'ai plutôt intérêt à acheter vite, à moins que j'estime que d'ici là, je vais avoir des rentrées d'argent.

5) Quelle est la rentabilité financière / en PV / en controle sur la partie de cette action ? Selon le moment de la partie, la donne change. La valeur relative des actions fluctue avec le temps.

6) Est-ce que l'investissement à ce terme est le meilleur moyen d'arriver à mes fins ? Vaut-il mieux investir en France ou la mettre à terre?

7) Si j'achète ça, qu'est_ce que je n'achète pas ? Est-ce que je ne pourrais pas acheter mieux dans quelque temps ?



N.B.La carte Investor est en fait une des deux variantes. Elle est assez discutée sur TT, mais a la faveur de pas mal de monde en particulier sur BSW où elle est quasi systématique. Elle contraint l'achat et l'attente et, même si elle n'est absolument pas réaliste au regard du thème elle produit des choses intéressanes.


Dernière édition par Damien le Mar 12 Jan - 15:10, édité 5 fois
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 41
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du 07 janvier 2010 à Vienne

Message  Damien le Mar 12 Jan - 14:54

Rémy a écrit:Je ne connais pas ce jeu mais mazette, il fait discuter !
cela me donne envie de taper une petite autour de ce grand jeu.

J'aime bien discuter. Je pense d'ailleurs qu'Antike et Steam appelent autant de commentaires mais je les ai moins pratiqués.
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 41
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du 07 janvier 2010 à Vienne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum