Opportunisme, kingmaking et stratégie

Aller en bas

Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  Damien le Lun 7 Juin - 13:55

Dans un autre post Jean-Baptiste a écrit:

Vents du nord Damien nous présente ce jeu d'enchères et de commerce méconnu. Agréable découverte, même si je reste sceptique sur les fins de parties, qui seront à mon avis toujours un peu frustrantes... Il faut atteindre 50 pts, ce que nous étions tous capables de faire lors de la troisième manche, ce qui signifie qu'il faut surveiller tout le monde, et s'acharner sur le potentiel vainqueur... La stratégie est donc de se faire oublier, pour gagner un peu par surprise, ce que je trouve un peu dommage.

Cette histoire m'a fait gamberger sur le retour. En effet, j'ai trouvé que tu avais extrêmement bien géré ta fin de partie en ne bombant pas le torse, en nous laissant taper sur François qui avait une bonne tête de vainqueur, et en ne laissant que quatre pauvres marchandises dans ton entrepot pour au final gagner en faisant partir les deux bateaux. J'ai trouvé ça génial car bien dans le sens du jeu et étais surpris que toi et François ayez pu trouver ça frustrant.

La fin était certes à couteaux tirés, extrêmement tendue, chacun de vous trois étant en position de gagner. D'une certaine manière, elle le sera toujours car le jeu semble semble configuré pour amener les "bons" joueurs à ce point là. Vous semblez y voir une faiblesse, ou un inconfort, d'autres pourraient y voir du Kingmaking, moi je vois un des aspects géniaux de ce jeu. Car, arrivé à ce point, les stratégies se font plus fines, plus vicieuses, et plus du tout comptables. Le fait que les scores soient cachés aux Vents du nord vient renforcer cette part d'irrationel ou de subjectivité. Ceci étant connu dès le départ, est-ce de l'opportunisme ou de la stratégie que de rester deuxième pour s'engouffrer dès que possible dans une faille ? C'est un peu comme l'Italie qui gagne 1-0 devant le Brésil en faisant déjouer les artistes et en mettant un but de chacal, c'est une des possibilités ouvertes par le jeu.

Si le fait est connu, ou anticipé, à chacun de jouer en fonction. Par exemple, François, comme d'habitude a très bien joué, remplissant son entrepôt et se ménageant plusieurs possibilités stratégiques. Cependant, ce faisant, il a paradoxalement mal joué, car il a attiré sur lui tous les regards et les cartes emmerdantes, et les enchères défavorables. Toi et Aldine, en avançant sournoisement, en attisant les haines contre François, vous avez habilement détourné le regard de ce que vous étiez en train de faire, et je vous ai bien laissé tranquille, voire je vous ai fait des offres préférentielles. Ce qui était stratégiquement bien joué de votre part. Il m'était arrivé la même chose lors de notre partie d'Imperial: tout le monde a eu ll'impression que j'étais en train de gagner, donc on m'a mis la tête sous l'eau et c'est la discrète Aurore qui a gagné.

Comme à Elasund, comme à Imperial ou à Antique, ou dans d'autres jeux qui exploitent cette possibilité, cette part laissé libre à l'interaction directe, brutale, injuste, me plait bien car elle fait appel et valorise un aspect "politique", "intrigue" de la stratégie plutôt que la planification, le calcul, la maîtrise. La stratégie est multiple et gagner comme tu l'as fait n'est pas moins honorable que de gagner comme l'a joliment fait François à Sankt Petersburg. C'est pour cette raison que j'attend beaucoup d'un jeu comme Sylla ou Diplmacy et que j'ai beaucoup aimé Senji.

Par contraste, il n'y a pas grand chose que nous pouvions faire à Sankt Petersburg pour gêner la course en tête de François et nous en étions conduit à admirer la belle mécanique qu'il mettait en place. De la même manière, nous ne pouvions pas faire d'alliance et encore moins d'alliance à géométrie variable.

Mais je conçois que cela puisse ne pas plaire.
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  Jean-Baptiste le Lun 7 Juin - 14:16

En fait ça ne me déplait pas, mais il m'a fallu un certain temps pour m'en rendre compte, et changer de stratégie pour être moins voyant. Aimant tout type de jeu, ça ne me pose pas de problème, la seule chose gênante à mes yeux est que les fins de parties se ressemblent toutes un peu (mais là j'anticipe, car je n'ai qu'une partie au compteur). Si je devais jouer à nouveau, je me blinderai de cartes actions, afin de pouvoir maîtriser la fin de partie, et piéger mes adversaires trop ambitieux.

Connaissant (un peu) François, je pense qu'il était assez frustré sur le coup, préférant des jeux à la mécanique bien huilée, qui laisse moins la place à la négociation et aux alliances de circonstances. Les Vents Du Nord étant un jeu de commerce, on aurait dû s'attendre à ce côté psychologique, influence, diplomatie, qui colle bien au thème des négociants.

(Je commence à vous connaître, et je sais de plus en plus ce qui vous plait dans les jeux :
- Jérôme : jeu de développement de civilisation où tu prends le temps de monter ta stratégie
- Damien : jeu où les règles laissent des libertés aux joueurs (Senji par exemple)
- François : jeu où l'on peut mettre en place une stratégie rouleau-compresseur redoutable (RFTG, St Petersburg...)
- Sylvia : un peu tout, mais surtout les jeux de gestion de ressources (Agricola, Dungeon Lords) et beau matos (je peux me tromper)
- Rémy : j'en sais fichtre rien !)
avatar
Jean-Baptiste
Admin

Messages : 1302
Date d'inscription : 30/04/2009
Age : 40
Localisation : Gerland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  rémy le Lun 7 Juin - 15:49

je ne connais pas du tout ce jeu mais la description de Damien me donne une folle envie de le tester !!

concernant mon type de jue favori, cela du 1000 bornes édition deLuxe à BSG. Plus sérieusement, je crois à peu près tous les types de jeu tant que la partie est belle. Ainsi, je me régale actuellement autour d'Atlantis, j'adore retâter du Smallworld, me perdre autour de la guerre de l'Anneau, refaire à satiété du 1960 et jouer à un jeu familial comme les piliers de la terre... mais, pour le côté immersif & humain du jeu, refaire du BSG... ahlala, mon Jibus, mon coeur s'emballe un peu trop.

Il faut qu'on joue plus ensemble l'air de rien !!
avatar
rémy
Admin

Messages : 1150
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  Damien le Lun 7 Juin - 16:48

Jean-Baptiste a écrit: la seule chose gênante à mes yeux est que les fins de parties se ressemblent toutes un peu (mais là j'anticipe, car je n'ai qu'une partie au compteur).

Peut-être. Mais ce n'est pas forcément un défaut. Imperial, par exemple, se finit souvent de la même façon, mais les dénouements sont en fait complexes dans les intéractions.

[/quote="Jean-Baptiste"]Si je devais jouer à nouveau, je me blinderai de cartes actions, afin de pouvoir maîtriser la fin de partie, et piéger mes adversaires trop ambitieux.[/quote]

Je ne sais pas si ce serait une bonne stratégie. 1) tu les payes cher et tu manquerait vite d'argent 2) tu te fais repérer, mieux vaudrait donner l'impression d'en acheter peu et d'en jouer régulièrement 3) Quand tu les achètes, tu n'achètes pas autre chose. Je pense plus que c'est un dosage à trouver.
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  lubjisen le Lun 7 Juin - 19:14

Bonsoir
Ce qui me frustre c'est surtout 'la carte'. La carte qui nie le principe d'enchère en donnant un droit de prise sans opposition. Il est possible qu'elle soit nécessaire au fonctionnement du jeu, mais quand même.
Si tu te rappelle j'avais ralé contre elle quand tu l'avais expliquée avant la partie, râle au combien prophétique Wink .
Effectivement j'avais énormément travaillé à maximiser mes options, tant dans l'entrepot qu'avec l'argent stocké dans ma main qui devait me permettre de contrer un bon niveau d'enchère sur le bateau. D'ou la frustration sur la 'non enchère'.
A+
Ps : la prochaine partie lorsque cette carte sort je met tout dans la balance pour la récupérer et la garder sous le coude le plus longtemps possible Wink .
avatar
lubjisen

Messages : 942
Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : LYON 7ième

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  lubjisen le Lun 7 Juin - 19:19

En plus la il est difficile de feinter les gens quand on a beaucoup d'avance. A cyclade on peut arriver à lacher su lest pour ne plus être premier ou ne plus donner l'impression d'être premier. La je me suis retrouvé dans ne position ou j'avais assuré 99% du boulot pour gagner en planifiant bien main et entrepot. Impossible de s'affaiblir ensuite pour paraitre moins menacant Razz .
A+
avatar
lubjisen

Messages : 942
Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : LYON 7ième

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  Damien le Lun 7 Juin - 20:08

"La carte", je me demande si elle fait partie des défauts du jeu ou s'il faut la prendre en compte pour ce qu'elle est: très puissante. Je trouve cependant que celle qui permet d'échanger les entrepôts l'est encore plus. Mais elle se paye généralement cher et une pénurie d'argent peut-être compliquée à gérer. Thématiquement, elle s'entend.
avatar
Damien
Admin

Messages : 1505
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 42
Localisation : Vienne (Isère)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  Jean-Baptiste le Ven 11 Juin - 10:29

Damien a écrit:"La carte", je me demande si elle fait partie des défauts du jeu ou s'il faut la prendre en compte pour ce qu'elle est: très puissante.

Je suis toujours très favorable aux déséquilibres dans les jeux. Certaines cartes de RFTG sont bien plus bourrines que d'autres, ça donne du rythme à la partie et fait qu'elles sont toutes différentes. A Roll Through The Ages, certains développements valent plus le coup que d'autres, mais encore faut-il réussir à les développer en temps et en heure... si tout était de même niveau, les stratégies se ressembleraient toutes.

"La carte" des Vents du Nord a son pendant dans beaucoup d'autres jeux, ce type de cartes permet d'instaurer une lutte ponctuelle qui donne de la tension au jeu en milieu de partie. C'est comme les caméléons Joker à Coloretto, qui ne se refusent pas et font râler ceux qui passent à côté... ça énerve un peu car un joueur prend ainsi un certain avantage, mais en contre-partie ça cristallise l'attention des autres joueurs sur lui, ce qui n'est pas toujours une bonne affaire.

N'ayant pas l'habitude de mettre en place une stratégie implacable "à la François", mais plutôt à m'adapter aux circonstances de jeu, de telles cartes me sont nécessaires... donc je vote "oui" pour ces cartes bourrines !!!
avatar
Jean-Baptiste
Admin

Messages : 1302
Date d'inscription : 30/04/2009
Age : 40
Localisation : Gerland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opportunisme, kingmaking et stratégie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum